Marie-Laure Bassi
Praticienne shiatsu à Lyon

L’intersaison, dans l’approche de la médecine chinoise, n’est pas une saison à proprement parler comme le printemps ou l’hiver.

Débutant les 18 derniers jours de la saison précédente, elle correspond à un temps de pause, de retour au centre entre le dynamisme de deux saisons.

Par exemple, si l’on fait un mouvement de gauche à droite, lors du retour, on passe inévitablement par le centre. De même, à chaque saison correspond un mouvement propre (la descente pour l’hiver, la croissance pour l’été) et à chaque changement, le centre est nécessaire comme transition.

Les organes Terre : L’Estomac et la rate.

Ici, il est question de la dimension énergétique des organes, qui regroupe des fonctions différentes et parfois plus vaste qu’en anatomie occidentale (ainsi ici, l’Estomac regroupe par exemple l’œsophage, l’estomac et le duodénum).

 

Dans notre corps, cette transition se produit avec une énergie de nos organes « terre » très actif à ce moment : l’estomac, la rate et pancréas.

Il est important alors, lors de ce temps, de prendre le temps, d’être à l’image de la terre : neutre, réceptive. Qualité qui vont permettre une digestion de tous les évènements de la saison précédente, une réflexion juste et ainsi une « batterie » rechargée pour la prochaine saison. Il nous faut une « bonne terre » afin de rester serein et centré.
 

La Terre est au centre de tout. C’est elle qui permet le développement de la vie.  Elle est au centre de notre corps. Tous les problèmes physiques et émotionnels commencent à être améliorés dès lors qu’un retour au centre et une attention à la base, à la Terre, est opérée.
 

L’Estomac reçoit l’alimentation. Il va exercer une première digestion. Il a besoin d’un peu de chaleur et de tranquillité ! (Pensez à la sieste après repas qui est salutaire).

La rate est « le feu sous la casserole » : le feu digestif. C’est pourquoi, manger des aliments crus trop souvent peut, à terme, la léser par trop d’effort de sa part.

 

La rate est en charge de la production du sang, de son maintien dans les vaisseaux sanguins et de sa diffusion. Elle effectue une première séparation des énergies, affinant celles-ci encore plus : une partie ira aux poumons et une autre à l’intestin pour y être affiner une deuxième fois.  En cas de fatigue de la rate, les saignement de nez, les tendances facile aux bleues apparaissent : il est grand temps de lui venir en soutien.

 

Les chairs et les tissus relient tout notre corps. Ainsi, elles sont liées à l’élément terre qui, de même, maintien et permet la cohérence du tout.

 

Une déficience des organes Terre peut se traduire par une asthénie des muscles, en particulier des 4 membres : « j’ai plus de bras, j’ai les jambes coupé ». Il y a une flaccidité des chairs, alliés parfois avec des rétentions d’eau (lié aussi avec les reins).

Une sensation de lourdeur après le repas ainsi qu’une fatigue chronique peuvent être un signe de déséquilibre de la rate.

 

Au niveau émotionnelle et psychique,  ce sont « les soucis » qui caractérisent une Terre en déséquilibre. L’anxiété, la réflexion excessive virant à l’obsessionnelle et la déprime sont des indicateurs d’une rate faible. Le sucré est la saveur de la Terre. On comprend mieux pourquoi, lorsqu’on a des soucis, nous avons tendance à nous tourner vers les douceurs ! Mais attention, si la saveur sucrée et douce est l’apanage de la Terre, en consommer trop lèse la rate : et le cercle vicieux démarre : trop de soucis, plus de sucre, donc une énergie de la rate faible qui nous entraine à « cogiter » et à avoir tendance à l’anxiété, et on mange du sucre….

Comment améliorer et soutenir sa Terre et les organes associés ?

  • En premier lieu, en revenant à la base.
    Se poser, se centrer et prendre du temps pour soi (vraiment, pas forcement en regardant une série à la télé… !) La méditation est bienvenue. Si elle semble hors de portée, à cause du temps, de l’espace, du savoir faire, ou juste de l’esprit trop agité, une détente de quelques minutes est déjà suffisante. Plusieurs fois dans la journée, prendre 2 minutes, s’asseoir, respirer calmement et apaiser le flot de jugement relatif au flot de pensées de l’esprit. Lors de n’importe quel activité quotidienne, revenir à la « pleine conscience », être juste à ce que l’on fait et revenir aux sensations physique : aux sensations de notre corps, de notre Terre.

 

  • Faire des activités en lien à la terre : marcher pieds nus dans la terre, jardiner, observer la nature et les rythmes de la faune et de la flore. Pratiquer de la poterie ou du pain, pour malaxer !

 

  • Coté alimentation, veillez à privilégier les aliments frais, de nature douce et surtout cuits. Les salades et crudités sont à éviter. L’été, celles ci donnent envie. Dans ce cas, accompagnez toujours d’une sauce vinaigrette ou de condiments tels que le gingembre, l’ail, le basilic, la ciboulette, les câpres.

 

  • La couleur associé à la terre est le jaune : vous pouvez la privilégier dans votre garde robe !

 

  • Faite une méditation lié à la terre : debout, sentez des racines sortir de vos pieds et s’enfoncer doucement et profondément dans la terre.

Étirements des méridiens de la Terre (Shizuto Masunaga ‘Zen Shiatsu’)

  • Rate/Pancréas et Estomac

Cette énergie circule sur la partie la plus antérieure du corps. Elle correspond à la bouche, au tube digestif, aux organes de la digestion en général et à la chair. La fonction de ces deux méridiens est l'absorption de la nourriture, de l'énergie et des informations, en provenance de l'extérieur, ainsi que leur distribution à l'intérieur du corps. 

FORME 1 :

S'asseoir sur les talons, les genoux légèrement écartés. Se pencher en arrière ; s'appuyer sur les coudes.

Puis s'allonger lentement sur le dos.

Passer les bras au-dessus de la tête, jusque dans le prolongement du corps, les mains jointes.

A toutes les étapes de l'exercice, respirer calmement et profondément, en portant son attention sur les lignes de tension.

FORME 2 :

A choisir, de préférence, en cas de douleurs avec La forme 1 ou de problèmes de genoux.

S'asseoir sur les talons.

Poser la main droite proche du pied droit. Prendre appui dessus, lever le buste et avancer les hanches.

Tendre l'autre bras vers l'arrière, main bien ouverte.

Ressentir l'étirement dans la cuisse et le bras tendu.

Revenir en position initiale.

Refaire l'exercice, en prenant appui sur l'autre main.

A toutes les étapes de l'exercice, respirer calmement et profondément, en portant son attention sur les lignes de tension. 

Dates des saisons 2019 :

  • Intersaison Terre : 17 janvier au 3 février
  • Printemps  Bois : 4 février au 17 avril
  • Intersaison Terre : 18 avril au 5 mai
  • Été Feu : 6 mai au 20 juillet
  • Intersaison Terre : 21 juillet au 7 août
  • Automne Métal : 8 août au 20 octobre
  • Intersaison Terre : 21 octobre  au 7 novembre
  • Hivers Eau : 8 novembre au 16 janvier

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.